Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

01 août 2008

Bouturer vos rosiers préférés

En général, les variétés anciennes et les rosiers grimpants sont les plus faciles à bouturer. La bonne période est la fin de l'été (fin août, septembre).

* Choisissez une tige saine, sans signe de maladie et bien droite de préférence. Prélevez avec un outil bien tranchant une portion d'un rameau de l'année, d'une vingtaine de cm, avec 4 bourgeons.

7842e038380f0c477f1a6ec28df628c4.jpg

* Coupez droit à 1 cm sous un œil (a) et en biseau à 0,5 cm au-dessus d'un oeil (b). Supprimez complètement la feuille du bas, enlevez aussi la seconde mais en conservant le pétiole et couper les deux autres comme sur le dessin. Enlevez les épines de la partie qui sera en terre, chaque petite blessure sera le départ de petites radicelles, en plus de celles qui partiront de l'emplacement de la 1ere feuille. Les boutures seront plus ou moins longues selon le type de rosier (liane, buisson ...)

bc4d7adb861849f99cb1aafab595686c.jpg

N'utilisez pas les parties supérieures des tiges pour réaliser vos boutures, les plants obtenus seraient de piètre qualité. La tige ne doit pas être molle mais bien forte.

* Trempez la base (coupe droite) de la bouture dans l'hormone de bouturage (facultatif) et tapotez pour ôter l'excédent. Vous pouvez aussi fendre légèrement la base en deux pour y introduire un grain de blé. Il semble que cela soit favorable à l'enracinement.

* Plantez en pot dans un mélange 1/3 sable de rivière, 1/3 terreau et 1/3 terre de jardin, dans un trou réalisé avec un bâtonnet, en l'enfonçant jusque sous le premier pétiole conservé. Le sable sert à drainer et à aérer le mélange.  Certaines personnes préfèrent le faire en pleine terre.

3ccb57bd7301338868bf6dec57b3e6d5.jpg

* Arrosez copieusement pour tasser le substrat et éviter les poches d'air. Couvrez avec un plastique transparent maintenu par quatre tuteurs pour que le plastique ne touche pas la bouture ou encore le cul d'une bouteille. Pensez à aérer régulièrement.  Il ne faut sous aucun prétexte tirer sur la bouture, ou la bouger.

* Trois semaines plus tard, retirez la protection et conservez le pot à l'abri du gel, dehors sous châssis, en attendant le repiquage des boutures à leur emplacement définitif au printemps voir à l'automne suivant.

 

A bientôt ;-)

17:12 Écrit par Virginie dans Conseils pratiques | Commentaires (5) | Tags : bouturer, rosiers |

Commentaires

Bravo pour tes dessins!! Et merci pour tes conseils!

Écrit par : Kristin | 01 août 2008

j'ai déja essayer mais sans succès je ne suis pas très douée pour le bouturage des rosiers mais avec tes conseils je pourrais retenter merci et bon weekend

Écrit par : caro | 02 août 2008

je vais laisser Kristin tenter le coup et j'essaierai aussi ... je suis sûrement moins douée qu'elle ... merci pour ces bons conseils

Écrit par : patricia | 02 août 2008

Quand tu dis 4 bourgeons (dessin 1) tu veux dire 4 yeux c'est ça ? non car j'ai des rosiers à bouturer... je ne voudrais pas rater. bises

Écrit par : Aliénor | 10 août 2008

Oui c'est ça, 4 yeux !

Écrit par : Catssy | 10 août 2008

Les commentaires sont fermés.