Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

16 novembre 2010

Que feriez-vous ?

Enfin, après tous ces jours de pluie, je peux faire un peu de nettoyage au jardin !!!
Je comptais supprimer un conifère devenu bien trop imposant avec les années. Il a du être planté il y a au moins 30 ans ! Mon beau-père l'a étété, il y a peu et tout à l'heure, je commence à supprimer les branches du bas qui bouchent le passage vers le portillon sur la gauche et puis je me dis, et si je le gardais finalement !?! C'est que je me suis rendue compte que vue de la fenêtre du salon, il camouflait le pylone derrière (peut-être une excuse pour une flemme passagère ! ^^) !

IMG_8052.JPG
Je me suis demandée s'il était possible de planter de petits rhododendrons en-dessous ? Le sol doit être acide à cet endroit, non ? Par contre, je m'inquiète quant aux racines du conifère ... vont-elles gêner la croissance des rhododendrons ? Je sais que les rhododendrons ne font des racines que sur les 30 premiers centimètres de terre mais il doit y avoir pas mal de racines quand même ! Et la terre doit être pauvre et sèche ...
IMG_8053.JPG

Dois-je rester sur la première idée, le supprimer, détruire la souche, changer éventuellement la terre et replanter autre chose ou le conserver et planter des plantes acidophiles à son pied ???

Que feriez-vous ?

16:44 Écrit par Virginie dans Jardin d'ornement | Commentaires (16) |

Commentaires

Je laisserais l'arbre car il cache le poteau électrique. J'ajouterais devant et un peu à distance s'il y a la place, une épaisse couche (30 cm carrément) de terreau et compost avant la plantation des rhododendrons. Il faut attendre l'avis de gens plus expérimentés. Bonne soirée

Écrit par : Jeanne-Marie | 16 novembre 2010

va voir cette video... peut être que cela te donnera des idées...

http://www.france5.fr/silence-ca-pousse/silence-ca-pousse-conseils.php?id_article=1057

Écrit par : Anne marie | 16 novembre 2010

Ton problème m'intéresse car j'ai des conifères avec en-dessous un énorme tapis d'aiguilles décomposées et je voulais savoir comme toi si on pouvait y planter des plantes de terre de bruyères .
Pour ton connifère je le garderais .
Bises

Écrit par : Marithé | 16 novembre 2010

Ton problème m'intéresse car j'ai des conifères avec en-dessous un énorme tapis d'aiguilles décomposées et je voulais savoir comme toi si on pouvait y planter des plantes de terre de bruyères .
Pour ton connifère je le garderais .
Bises

Écrit par : Marithé | 16 novembre 2010

Si ça vous, dit, mon jardin 'enfin, mon ex jardin), à 20ans, avec des conifères qui bien sûr, sont devenus trop grands.

Pour planter sous le conifère, il faudrait au moins que tu puisses le faire à 3m du tronc, ce qui pose souvent problème. car au pied, c'est quasiment impossible.

pour les bruyères, c'est pareil, elle risquent de manquer de nourriture.

Enfin, moi, je le supprimerai, puis je poserai une sorte de grillage sur le pylône, pour y faire grimper un truc. Tu dois bien avoir conscience qu' au fur et à mesure que le temps va passer, le problème va être de plus en plus, ardu, même si tu décides de la garder. N'oublies pas que certains conifères sont sensés faire plusieurs dizaines de mètres.

Écrit par : françoise (salpi) | 16 novembre 2010

Moi, j'ai toujours entendue dire que rien ne pouvait pousser sous un sapin. Va en forêt, tu constateras que pas même une mauvaise herbe ne pousse..
Ce n'est que mon avis mais je le supprimerais, le dessoucherais. A cette place, il va rendre difficile le passage et va prendre une ampleur qui sera gênante à terme..
Tiens nous au courant de ta décision..
Bises
sophie

Écrit par : sophie | 16 novembre 2010

Grande question effectivement parce qu'il y a ce pylone.
Soit tu détestes ce pylone, soit par son côté rétro (il n'y en a plus tellement comme ça), il ne te déplaît pas finalement. (c'est ce que je pense des pylones qui sont encore dans mon village - même ceux en bois, je leur trouve un petit air sympathique). Et de toute façon on est obligé de faire avec.
Anecdote : j'ai hurlé quand, pendant la tempête 99, une partie de mon ex jardin a été écrasé par le toit de la cabane du voisin. J'ai dû faire abattre un énorme thuya laissé en pousse libre qui avait été déséquilibré par ce toit.
Le thuya éliminé faisait bien sûr un énorme vide.
J'ai planté, aménagé différemment et finalement j'étais très contente du résultat obtenu.
Voilà mon expérience.

Écrit par : jardin en valois | 16 novembre 2010

Pour ma part, j'ai des Thuyas centenaires et des choses y poussent dessous, dont, des plantes de terre de Bruyère! Mais attention, j'ai tout de même créé de fosses isolées avec un feutre de jardin , pour empêcher le calcaire actif d'atteindre les racines des Rhodos et puis, pour empêcher les racines des conifères de venir tout boire et tout manger chez les Rhodos! J'ai des Lonicera nitida qui poussent très bien dessous, des Hostas, des fougères, des Helleborus, etc..bref moi je garderai le conifère, quitte à le tailler un peu...

Écrit par : Miss canthus | 17 novembre 2010

Moi, je suis assez conservatrice alors j'aurai tendance à le garder en le faisant un peu plus "parasol"...Il semble d'ailleurs bien utile comme brise vue ! Pour l'aménagement autour, ce n'est pas une variété à aiguilles donc les plantations me paraissent possibles, reste l'abord des racines...Tu peux toujours y mettre un banc et des potées !! Bises

Écrit par : louli | 17 novembre 2010

Garde ton conifère et surtout ne va pas le tailler en je ne sais quoi genre nuage ou spirale et pourquoi pas en chat ou en écureuil, pour moi le summum d'une mode idiote. Retiens ce que Miss Canthus a dit car c'est tout a fait ce que je pense. Il faut creuser en dessous pour voir ou passent les grosses racines. Ensuite faire des fosses entre celles-ci avec de la terre de bruyère mais il te faudra quand même mettre des variétés peu imposantes. Des azalées japonaises, rhodos nains ou bien d'autres petites plantes de terre de bruyère. Ensuite, il faudra faire attention à tes plantes qui ne devront jamais manquer d'eau de pluie. Il faudra y veiller car elles mourront desséchées plus surement que d'autres choses, la faute au sapin !!
Ce n'est pas un travail insurmontable et la scène devrait être toute mignonne. Bon courage et au travail .. lol

Écrit par : Marie-Noëlle | 17 novembre 2010

je le garderais aussi , moi (mais je ne suis pas une référence en la matière!!) . Je pense que tu dois pouvoir planter des rhodos ou des azalées dessous, peut-être un jasmin d'hiver qui pousse à peu près n'importe où et installer un bac ou un treillage pour construire un massif surélevé où tu pourrais planter celles qui aiment l'ombre.

Écrit par : Kristin | 17 novembre 2010

Je vous remercie pour vos avis ! Je réfléchi, pose le pour et le contre ... mon mari n'est pas du tout favorable pour le garder ... je ne sais pas quoi faire !!! Je n'arrête pas de changer d'avis ! J'ai essayé d'enfoncer la fourche et sur la gauche, je pénètre facilement à la profondeur de l'outil en tout cas ! Je pourrais créer une fosse pour y mettre un rhododendron ! Sur la droite du tronc, c'est bien plus difficile ! Et ce pylône est trop laid, je n'aime pas trop tous ces trucs (utiles j'entends bien) qui gâche, à mon sens, le paysage. Ou peut-être que je pourrais supprimer ce conifère et planter un Juniperus 'Hibernica' par exemple, sur la gauche, pour masquer ce pylône !?! J'ai encore besoin de réflexion ... :0)

Écrit par : Catssy | 17 novembre 2010

c'est vrai que ces poteaux électriques sont de véritables verrues, j'en ai 2 sur la propriété sans compter la fameuse boîte électrique. Prends le temps de mûrir ta décision,dis toi
que ce sera la bonne!

Écrit par : anabel | 17 novembre 2010

M'ouais... Couper un arbre est toujours un acte délicat mais je parle pour moi... S'il ne met pas en danger la maison et, bien taillé désormais, je le laisserais. En consultant le catalogue du jardin du Morvan, je pense que tu peux trouver végétal adapté à cette acidité et notamment aux racines. Nous avons résolu bien des questions grâce aux bons conseils prodigués par cette pépinière. Bonne journée.

Écrit par : Flocon d'avoine | 18 novembre 2010

Bonjour! Si tu décides de garder l'arbre, l'idée de créer un massif surélevé, posé sur un feutre horticole (pour empêcher les racines de "remonter"), me parait réalisable, pour des rhodos par exemple. Mais le problème sera plutôt l'arrosage, à mon avis...la pluie ne passe guère, à travers l'épaisseur d'un conifère!
Tu peux aussi opter pour de grosses potées, comme je l'ai fait sous un charme séculaire aux racines gourmandes. Avec de gros pots (60cm de diamètre et de profondeur), un arrosage "à fond" tous les 10 à 15 jours suffit, ici, c'est très gérable! Et hydrangea, grands hostas et érables du japon à petit développement, y prospèrent...
Si tu le retires, cet arbre, un if fastigé peut venir cacher le vilain poteau (ça pousse plus vite qu'on ne le croit généralement!), et pour le reste, tu sauras très bien te débrouiller sans nous, là, j'en suis sûre! ;o))

Écrit par : zephirine | 19 novembre 2010

Difficile réflexion, mais pour ma part vu son emplacement et la largeur dont tu disposes dessous (40 ou 50 cm on dirait), je l'enlèverais et désoucherais le dit coin !
Après pour ton poteau et selon l'exposition tu as pas mal de possibilités de camouflage, au final tu auras un coin beaucoup plus agréable à gérer ;)

Écrit par : Fred / Popi | 20 novembre 2010

Les commentaires sont fermés.