Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

01 août 2008

Bouturer vos rosiers préférés

En général, les variétés anciennes et les rosiers grimpants sont les plus faciles à bouturer. La bonne période est la fin de l'été (fin août, septembre).

* Choisissez une tige saine, sans signe de maladie et bien droite de préférence. Prélevez avec un outil bien tranchant une portion d'un rameau de l'année, d'une vingtaine de cm, avec 4 bourgeons.

7842e038380f0c477f1a6ec28df628c4.jpg

* Coupez droit à 1 cm sous un œil (a) et en biseau à 0,5 cm au-dessus d'un oeil (b). Supprimez complètement la feuille du bas, enlevez aussi la seconde mais en conservant le pétiole et couper les deux autres comme sur le dessin. Enlevez les épines de la partie qui sera en terre, chaque petite blessure sera le départ de petites radicelles, en plus de celles qui partiront de l'emplacement de la 1ere feuille. Les boutures seront plus ou moins longues selon le type de rosier (liane, buisson ...)

bc4d7adb861849f99cb1aafab595686c.jpg

N'utilisez pas les parties supérieures des tiges pour réaliser vos boutures, les plants obtenus seraient de piètre qualité. La tige ne doit pas être molle mais bien forte.

* Trempez la base (coupe droite) de la bouture dans l'hormone de bouturage (facultatif) et tapotez pour ôter l'excédent. Vous pouvez aussi fendre légèrement la base en deux pour y introduire un grain de blé. Il semble que cela soit favorable à l'enracinement.

* Plantez en pot dans un mélange 1/3 sable de rivière, 1/3 terreau et 1/3 terre de jardin, dans un trou réalisé avec un bâtonnet, en l'enfonçant jusque sous le premier pétiole conservé. Le sable sert à drainer et à aérer le mélange.  Certaines personnes préfèrent le faire en pleine terre.

3ccb57bd7301338868bf6dec57b3e6d5.jpg

* Arrosez copieusement pour tasser le substrat et éviter les poches d'air. Couvrez avec un plastique transparent maintenu par quatre tuteurs pour que le plastique ne touche pas la bouture ou encore le cul d'une bouteille. Pensez à aérer régulièrement.  Il ne faut sous aucun prétexte tirer sur la bouture, ou la bouger.

* Trois semaines plus tard, retirez la protection et conservez le pot à l'abri du gel, dehors sous châssis, en attendant le repiquage des boutures à leur emplacement définitif au printemps voir à l'automne suivant.

 

A bientôt ;-)

17:12 Écrit par Virginie dans Conseils pratiques | Commentaires (5) | Tags : bouturer, rosiers |

29 juillet 2008

Bouturer nos clématites préférées

On peut multiplier les clématites soit par bouturage, soit par marcottage, ou encore par greffage. Ces méthodes sont réalisées au printemps ou en été. Sachez que les variétés hybrides sont très difficiles à bouturer.

Lire la suite

12:45 Écrit par Virginie dans Conseils pratiques | Commentaires (9) | Tags : bouturer, clématite |

Marcottage aérien

Cette technique est très utilisée pour les plantes d'intérieur, notamment Ficus, Dracanea, Yucca, et se pratique également au jardin. On la réalise avec succès sur le lilas, certains érables, les hibiscus, les glycines, les pommiers à fleurs, les viburnums, les aralias et certains conifères. On l'effectuera au printemps ou dans le courant de l'été.

On incise la rameau puis on le laisse dans une sorte de manchon rempli de terreau humide afin qu’il développe des racines.

8584639c1cee5104ee8bce93857419f7.jpg

Sur une tige rigide, réalisez une incision de 5 cm de long environ et enlevez une fine lanière d'écorce. Saupoudrez d'hormone de bouturage.

On entoure ensuite la "marcotte" de mousse humide et on recouvre le tout d'un plastique bien fermé. On peut encore utiliser un sac congélation, passez la branche dedans pour faire le manchon, fixez en (a) avec une ficelle. Remplissez le sac de mousse, ou autre. Il est important de préciser qu’il s’agira plutôt d’un mélange «léger» : terreau, mousse, tourbe, … un bon mélange de tourbe, sable, terreau, terre par parts égales sera parfait , ou tourbe + vermiculite qui aura l'avantage d'être plus léger et conviendra tout aussi bien. Puis refermer en (b).

3b7cf19f091476bc547d8b87bd63d3a6.jpg
Image issue de Jardinière.net

C'est après plusieurs mois que l'on peut couper sous la marcotte (Au bout d'un certain temps, on peut voir les racines à travers le sac) et mettre en pot dans un mélange terreau/sable puis au jardin pour les plantes d'extérieur.

12:40 Écrit par Virginie dans Conseils pratiques | Commentaires (1) | Tags : conseils pratiques, marcottage aérien |