Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

29 juillet 2008

Marcottage en terre

Le marcottage est une technique de multiplication des végétaux qui consiste à provoquer l'enracinement d'un rameau sur la plante-mère puis à l'en séparer lorsqu'il est pourvu de racines. Ce mode de multiplication, dit végétatif, permet d'obtenir des plantes identiques à la plante-mère.

Vous allez ainsi produire de nouvelles racines sans couper de rameaux tout en garantissant les chances de reprises.

Conseils pratiques,Marcottage en terre

Image issue de http://www.rustica.fr

 

* Choisissez un rameau au pied de l’arbre, souple et ayant poussé dans l’année que vous pourrez plier jusqu’au sol.

* Nettoyez bien le sol des racines, débris et mauvaises herbes. Faites une rigole et mettez quelques centimètres de sable de rivière dans le fond.

* Retirer les feuilles et rameaux sur la partie de la tige que vous allez enterrer.

* Incisez légèrement l’écorce sans casser la branche. Vous pouvez mettre un peu d'hormone de bouturage sur l'incision pour favoriser l'enracinement mais ce n'est pas obligatoire.

* Enterrez cette partie dans votre rigole à quelques centimètres de profondeur (5 cm suffisent), sur le sable et maintenez-la à l'aide d'un cavalier métallique.

* Relevez la partie de la branche non enterrée et accrochez-la à un tuteur afin qu’elle soit le plus à la verticale possible.

* Arrosez régulièrement surtout si le temps est souvent sec et maintenez propre.

* Au printemps suivant, vous pourrez couper la tige ayant donnée de nouvelle racines au niveau de la flèche du dessin et replantez-la dans un nouvel endroit.

Il faut en moyenne une dizaine de semaines avant que les racines atteignent la longueur voulue pour qu'on puisse procéder à la transplantation. Pour le vérifier, il suffit de déterrer très délicatement la partie enfouie de la tige. Il est important de ne jamais tirer sur les plants nouvellement marcottés, car les jeunes racines sont fragiles.

12:33 Écrit par Virginie dans Conseils pratiques | Commentaires (2) | Tags : conseils pratiques, marcottage en terre |

03 juillet 2008

Taille d'été des plantes grimpantes

clématites,taille,glycine,etéLa plupart des plantes grimpantes font preuve d'une grande vitalité et conquièrent rapidement les supports mis à leur disposition. La glycine (Wisteria), les clématites, le jasmin de Virginie (Campsis), l'aristoloche (Aristolochia) et le bourreau des arbres (Celastrus) ont souvent tendance à franchir les limites et à se développer au-delà de toute attente. Une taille d'été vous permettra de freiner le développement de la plupart des plantes volubiles, mais également d'obtenir une floraison plus abondante.

0d458415770a289b11eae1d9a147056a.jpgLe fait de rabattre les pousses latérales permet à la plante de se ramifier davantage et de former plus de fleurs. Plus une plante grimpante possède d'extrémités de pousses, plus elle donnera de fleurs.

Chez les rosiers grimpants, palissez les tiges principales si possible à l'horizontale. La sève se concentre alors dans les pousses et produit, par la suite, des rameaux latéraux très florifères.

Les clématites à grandes fleurs fleurissent abondamment en mai et en juin. Après une trêve estivale, elles vous offriront une seconde floraison à partir du mois d'août. Pour que celle-ci soit plus abondante, raccourcissez les tiges latérales de moitié en juillet.

7f7e4be7963680e43322b6da0fc5bfe7.jpgLa glycine produit sa première floraison printanière au plus tard trois ans après la plantation. Après la floraison, raccourcissez les pousses latérales de moitié : vous obtiendrez ainsi une meilleure ramification et une floraison plus abondante l'année suivante.

Source : schéma issus de Jardin facile juil/août 07.

A bientôt ;-)

16:15 Écrit par Virginie dans Conseils pratiques | Commentaires (1) | Tags : clématites, taille, glycine, eté |