Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

09 novembre 2009

Nichoirs à fabriquer

Dans le monde moderne d'aujourd'hui, les oiseaux trouvent de moins en moins de nourriture et de sites où nicher. Les raisons sont divers : la disparition des haies au profit de l'élevage et de l'agriculture, le drainage des zones humides, les forêts de feuillus remplacées par des conifères, l'usage immodéré des pesticides et herbicides, l'extension de l'urbanisme et j'en passe ...

Je vous présente aujourd'hui un ouvrage que j'ai reçu en cadeau il y a un moment et que je trouve particulièrement bien construit. Il s'agit de Nichoirs de Hans-Werner Bastien des éditions Artémis.

Nichoirs.jpg

Voici la préface :

Un guide pratique qui propose aux amoureux des oiseaux de construire eux-même une vingtaine de modèles de nichoirs correspondant à environ 25 espèces d'oiseaux ou de chauve-souris, ainsi que des modèles de mangeoires pour le nourrissage hivernal.

Pour chaque modèle, un pas à pas détail les matériaux de montage avec les cotes précises, les outils nécessaire et la technique de montage. L'installation et l'entretien des nichoirs sont également précisés, afin d'optimiser leur utilisation.

Testés par des naturalistes expérimentés, les plans proposés vous aideront à faire de votre jardin un lieu accueillant pour l'avifaune et à participer ainsi à la protection de la nature.

J'ai trouvé les plans sont simples à réaliser. Vous pourrez choisir le modèle qui vous convient le mieux en fonction de vos talents en bricolage et des oiseaux que vous souhaitez accueillir dans votre jardin.

img952.jpg

img953.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Alors bien sûr, on trouve tout un tas de nichoirs dans les commerces mais la plupart du temps, il s'agit de modèles inadaptés en raison de leur taille réduite, de la couleur criarde ou encore l'absence de toute protection contre les prédateurs. De plus, ils sont souvent hors de prix !

Je m'y suis mise avec un nichoir à balcon, il y a deux ans. Une réussite puisqu'il a accueilli plusieurs nichées déjà, des mésanges et des moineaux friquets ... Le bois est brute, non rabauté, d'une épaisseur de 2 cm et non traité.

Nichoir.JPG

Il est possible d'appliquer un peu d'huile de lin bio pour une meilleure protection contre les intempéries mais j'ai préféré ne pas le faire.

à bientôt ;-)

11:47 Écrit par Virginie dans Lectures, vidéos | Commentaires (14) | Tags : livre, nichoirs |

28 mars 2009

Leurs secrets

Bonjour tout le monde,

Je vous présente un livre magnifique que j'ai récemment ajouté à ma bibliothèque. Un coup de coeur ...

img412.jpg

Leurs secrets est un livre qui nous emmène à la découverte de magnifiques jardins. Vingt-trois femmes d'exception, à la tête de domaines sélectionnés parmi les plus beaux jardins de France, nous font partager leur expérience et leurs secrets, au fil d'une visite guidée tout en images.

 

Découvrez leurs bonnes idées pour :

- Concevoir et mettre en valeur le jardin,

- Apprendre à s'organiser,

- Acquérir leur savoir-faire,

- Eviter les erreurs les plus courantes,

- Mieux connaître les plantes,

- Savoir s'équiper.

 

img413.jpg
img414.jpg

Référence : Leurs secrets de Bénédicte Boudassou et Béatrice Pichon aux éditions Larousse.

Je vous souhaite un agréable week-end !

A bientôt ;-)

 

12:25 Écrit par Virginie dans Lectures, vidéos | Commentaires (11) | Tags : jardins, potager, lecture |

12 mars 2009

Plus rien !

Allo le monde,

Aujourd'hui encore, rien de "jardinesque". Je voulais simplement vous faire partager cette chanson que j'adore ! Il s'agit d'une chanson d'un groupe québécois, les Cowboys Fringants, très peu connu en France, ce qui est bien dommage à mon goût ! Cette chanson est très d'actualité ... mais écoutez plutôt ! Je vous préviens ce n'est pas gai ! LOL

 

 

Plus rien

Il ne reste que quelques minutes à ma vie
Tout au plus quelques heures
je sens que je faiblis
Mon frère est mort hier au milieu du désert
Je suis maintenant le dernier humain de la terre

On m'a décrit jadis, quand j'étais un enfant
Ce qu'avait l'air le monde il y a très très longtemps
Quand vivaient les parents de mon arrière
grand-père
Et qu'il tombait encore de la neige en hiver

En ces temps on vivait au rythme des saisons
Et la fin des étés apportait la moisson
Une eau pure et limpide coulait dans les ruisseaux
Où venaient s'abreuver chevreuils et orignaux

Mais moi je n'ai vu qu'une planète désolante
Paysages lunaires et chaleur suffocante
Et tous mes amis mourir par la soif ou la faim
Comme tombent les mouches...
Jusqu'à c'qu'il n'y ait plus rien...
Plus rien...
Plus rien...

Il ne reste que quelques minutes à ma vie
Tout au plus quelques heures,
je sens que je faiblis
Mon frère est mort hier au milieu du désert
Je suis maintenant le dernier humain de la terre

Tout ça a commencé il y a plusieurs années
Alors que mes ancêtres étaient obnubilés
Par des bouts de papier que l'on appelait argent
Qui rendaient certains hommes
vraiment riches et puissants

Et ces nouveaux dieux ne reculant devant rien
Étaient prêts à tout pour arriver à leurs fins
Pour s'enrichir encore ils ont rasé la terre
Pollué l'air ambiant et tari les rivières

Mais au bout de cent ans des gens se sont levés
Et les ont avertis qu'il fallait tout stopper
Mais ils n'ont pas compris cette sage prophétie
Ces hommes-là ne parlaient qu'en termes de profits

C'est des années plus tard qu'ils ont vu le non-sens
Dans la panique ont déclaré l'état d'urgence
Quand tous les océans ont englouti les îles
Et que les inondations ont frappé les grandes villes

Et par la suite pendant toute une décennie
Ce fut les ouragans et puis les incendies
Les tremblements de terre et la grande sécheresse
Partout sur les visages on lisait la détresse

Les gens ont dû se battre contre les pandémies
Décimés par millions par d'atroces maladies
Puis les autres sont morts par la soif ou la faim
Comme tombent les mouches...
Jusqu'à c'qu'il n'y ait plus rien...
Plus rien...
Plus rien...

Mon frère est mort hier au milieu du désert
Je suis maintenant le dernier le humain de la terre
Au fond l'intelligence qu'on nous avait donnée
N'aura été qu'un beau cadeau
empoisonné

Car il ne reste que quelques
minutes à la vie
Tout au plus quelques heures,
je sens que je faiblis
Je ne peux plus marcher, j'ai peine à respirer
Adieu l'humanité...
Adieu l'humanité...

 

Invision-Board-France-655.gif

Espérons que nos enfants ne connaîtront pas cet avenir !

 

PS : Veuillez m'excuser, ces derniers temps, j'ai pris beaucoup de retard dans la lecture de vos blogs ! Je vais me rattraper dès que je le pourrais, promis !

 

A bientôt ;-)

17:03 Écrit par Virginie dans Lectures, vidéos | Commentaires (6) | Tags : musique |